Dernières nouvelles

Dernières

  1. 8 Juillet 2021 à 12:00

    Le rapport du fonds de développement des territoires 2020-2021 est disponible ici:

    Rapport FDT 2020-2021

     

  2. 6 Juillet 2021 à 9:00

    La MRC offre un poste de technicien en informatique.

  3. Les MRC de Lac-Saint-Jean-Est, de Maria-Chapdelaine et du Fjord-du-Saguenay sont fières de vous présenter la mise à jour 2021 du guide nautique de la rivière Péribonka.  Ce guide est un complément essentiel au balisage effectué sur la rivière pour naviguer de manière sécuritaire.  Du lac Saint-Jean jusqu’à l’embouchure de la rivière Manouane et le barrage de la Péribonka, le parcours navigable d’environ 153 km offre quatre circuits pour découvrir la vallée de la Péribonka située au coeur de la forêt boréale. 

    Il est possible de consulter le guide en version magazine à partir du lien:

    https://www.yumpu.com/s/kWYf4c8Ryx3uXLNM

    Vous pourrez bientôt vous procurer la version 2021 du guide nautique sur papier hydrofuge (10$) dans les points de service suivants :

    Bureau touristique d’Alma

    Lamarche: bureau municipal, dépanneur, camping;

    L'Ascension: bureau municipal;

    Sainte-Monique: bureau municipal;

    Péribonka: bureau municipal.

  4. 10 Juin 2021 à 10:00

    AVIS PUBLIC

    Vente des immeubles pour défaut de paiement des taxes - 2021

  5. Depuis le 1er avril 1997, la MRC de Lac-Saint-Jean-Est est responsable de la gestion du camping récréatif sur les terres publiques intramunicipales (TPI) en vertu d’une entente de délégation avec le gouvernement du Québec.  Pour encadrer de manière uniforme la pratique du camping récréatif sur les TPI et assurer une meilleure équité entre les utilisateurs du territoire, la MRC a adopté le règlement 232-2014, amendé par les règlements 291-2019 et 308-2021.

    La MRC a identifié à sa réglementation des sites interdits à la pratique du camping récréatif sur les TPI de Lamarche, de L'Ascension, de Sainte-Monique et d’Hébertville puisqu'ils faisaient l'objet d'un fort taux d’occupation avec des conséquences néfastes sur ces milieux naturels fragiles et leur environnement immédiat.  Les municipalités ont par ailleurs adopté des règlements interdisant de faire du camping, avec ou sans tente ou abri, dans un endroit public ou une place publique, sauf aux endroits aménagés à cette fin. 

    Des inspecteurs de la MRC et de la municipalité ainsi que des agents de la Sûreté du Québec visitent régulièrement ces sites afin de s’assurer du respect de la réglementation.  Quiconque contrevient à l’une ou l’autre des dispositions du règlement 232-2014 et de ses amendements ainsi qu'à la réglementation municipale en vigueur sera mis en infraction sans autre avis et sera passible d’une amende minimale pouvant varier entre 200 $ et 300 $ plus les frais.  

    Localisation des sites interdits à la pratique du camping récréatif